paroles

Ricochet pochette 800X800.jpg
 
 

tu m’emmènes 
marianne bel/stéphanie bédard – éditions productions trianges

parcourir les quatre coins du monde / voyager jusqu’à perdre le nord / se saouler du vent d’orage qui gronde / pour aller… tu m’emmènes

j’ai gravi chacun de mes sommets / touché des doigts l’aube et la brunante / éveillé mes souffles qui dormaient / pour trouver… tu m’emmènes

prendre la plus grande inspiration de ma vie / le pouls en transe et le cœur qui s’élargit / oh c’est vrai tout ce vers quoi je cours depuis longtemps / se trouve ici et maintenant… tu m’emmènes, tu m’emmènes ici

 

tous ces gens 
mathieu lippé/cyril niccolaï – éditions productions trianges

le destin est une ville où on court sans trop savoir / si on retrouvera le fil qu’on s’était donné pour se revoir / mais sans revoir

tous ces gens qu’on aime et qu’on perd / tous ces gens au regard lumière / tous ces gens d’un instant d’éclair / quand la rue devient la mer / on  les laisse partir dans le vent où nous mène le temps

on se blesse, on se guérit / on perce le ciel et ses orages / on se donne jusqu’à l’oubli / l’instant d’après on tourne la page / dis est-ce que ça va ?

mais tous ces gens au regard lumière / tous ces gens qu’on aime et qu’on perd / tous ces gens d’un instant d’éclair / quand la rue devient la mer / on les laisse partir dans le vent où nous mène le temps

mais tous ces gens au regard lumière / tous ces gens qu’on aime et qu’on perd / tous ces gens d’un instant d’éclair / quand la rue devient la mer

tous ces gens qu’on croise et qu’on quitte / quand les jours passent trop vite / tous ces rires, ces pleurs et ces larmes / tous ces moments gravés dans nos âmes / on les laisse partir dans le temps où nous mène le vent

la dérive 
ariel coulombe/cyril niccolaï – éditions bloc-notes music & éditions productions trianges

si tu sais c’qui m’manque, si tu comprends tout / si c’est vraiment si fort, dis-moi que ça vaut le coup / et si jamais j’ai l’air ailleurs, si loin de nous / c’est pour mieux revenir défier les remous

tu sais tout ce qui me hante au milieu de la nuit / tu sais tout ce qui me hante que je n’ai jamais dit

y’a des idées folles dans ma tête qui tourne / y’a ce rêve qui m’entraîne à la dérive / rien qu’une autre tempête dans ma tête qui tourne / et ce rêve qui m’entraîne à la dérive encore une fois

la tourmente passera / et le vent tournera pour nous mener à bon port / c’est vrai qu’on s’est éloignés plus d’une fois / mais qu’importe la voie, qu’importe les torts

tu sais tout ce qui me hante au milieu de la nuit / si tu sais tout ce qui me hante même quand mon cœur chavire

y’a des idées folles dans ma tête qui tourne / y’a ce rêve qui m’entraîne à la dérive / rien qu’une autre tempête dans ma tête qui tourne / et ce rêve qui m’entraîne à la dérive 

y’a des idées folles dans ma tête qui tourne / y’a ce rêve qui m’entraîne à la dérive / rien qu’une autre tempête qui n’aura pas raison de nous / et ce rêve qui m’entraîne à la dérive

 

ensemble 
marianne bel/cyril niccolaï – éditions productions trianges

puisque le silence a fait son temps et qu’il fait jour sur nos espoirs / c’est l’histoire qui s’écrit maintenant / qui résonne, qui ne laisse derrière personne 

nous serons tous à la fois debout sans jamais se rendre / debout pour faire le poids… ensemble / nous serons tous à la fois debout sans jamais se rendre… ensemble

y’a pas de jeunesse que l’or achète / le temps a fait place à nos promesses / demain est au creux de nos mains / à travers le boucan, est-c’que tu m’entends ? / au-devant du torrent, lèveras-tu le poing ?

nous serons tous à la fois debout sans jamais se rendre / debout pour faire le poids… ensemble / nous serons tous à la fois debout sans jamais se rendre… ensemble

nous serons tous à la fois devant ce qui nous dérange / l’écho de milliers de voix / un pavé pour ceux qui changent les idées vidées de sens… ensemble